Anna Barkova

Catherine Brémeau, traductrice et biographe d’Anna Barkova, ainsi que Nicolas Fornet, historien, et Florence Caeymaex, philosophe politique, se penchent sur la figure de la poétesse Anna Barkova.

Monique Ghysens lit les poèmes de Barkova.

Les ambiances sonores sont, par ordre d’apparition auditive :

  • Sofia Gubaïdulina, Sieben Worthe 2, de l’album  Sept Dernières Paroles / 10 Préludes / De Profundis », Ecm Records, 2002.

  • Nikolaï Foregger and his orchestra of noises, Mechanical Dances (1923), du double CD « Baku: Symphony of Sirens ».

  • Mikhail Matiushin, Alexei Kruvechenykh et Kasimir Malevich, Victory over the sun – Introduction, opéra cubo-futuriste de 1913, du double CD « Baku : Symphony of Sirens ».

  • Anatoly Lounatcharsky, On People’s Education, extrait d’un discours de 1919, du double CD « Baku : Symphony of Sirens ».

  • Dziga Vertov, Radio Ear – Radio Pravda (1925), du double CD « Baku : Symphony of Sirens ».

  • Alva Noto, Untitled 4, de l’album Prototypes, Time Warner Interactive, 2000.

  • Yom&the Wonder Rabbis, Landscape 2, de l’album « With love », Buda Music, 2011.

  • Wadada Leo Smith’s Mbira, Sarah Bell Walace, de l’album « Dark Lady of the Sonnets », Tum Records Oy, 2011.

  • idem, Dark Lady of the Sonnets

  • Lepistö & Lehti, Radio Moscova, Radio Moscova, de l’album éponyme, Aito Records, 2011.

  • Générique de fin : Taraf de Haidouks, Marius’s Lament, Crammed Discs, 2015.

Bibliographie sommaire

Catherine Brémeau, Anna Barkova – la voix surgie des glaces, L’Harmattan, 2010.

Nicolas Fornet, Russie soviétique (1917-1927) – La révolution dans la culture et le mode de vie, Les Bons Caractères, 2016.