Evgenia Markon

Valéry Kislov, traducteur, et Florence Caeymaex, philosophe politique (ULg), ont évoqué la figure d’Evgenia Markon.

Lara Persain a prêté sa voix et son timbre incomparables aux textes extraits de Révoltée, l’autobiographie d’Evgenia Markon. Stéphane Dupont a lu l’acte d’accusation de l’ordonnance de renvoi de février 1931 qui allait la condamner à mort.

Les ambiances sonores sont, dans l’ordre de leur apparition auditive :

  • Mikhail Matiushin, Alexei Kruchenykh et Kazimir Malevich, Victory over the sun (opéra cubo-futuriste de 1913), extrait de l’acte 2, « Petite bourgeoisie », du fabuleux double cd « Baku: Symphony of sirens »
  • Mikhail Larionov, Ozz… (1912), improvisation sonore par Ernest Peshkov, tiré du double cd « Baku: Symphony of sirens »
  • Velimir Khlebnikov, The Radio of the Future (1921), avec la voix d’Ernest Peshkov, du double cd « Baku: Symphony of sirens »
  • Rosa Luxembourg New Quintet, In the night asylum, de l’album « Night Asylum »
  • Lili Brik lit Vladimir Maïakovski, From street to street (1913), enregistré vers 1950 dans l’appartement de Lili Brik, du double cd « Baku: Symphony of sirens »
  • The Art Ensemble of Chicago, Fanfare for the Warriors, de l’album éponyme
  • Julius Meytuss, Dnieprostroi, The Dnieper Hydro-Electric Power Station (1930), enregistrement de 1931, du double cd « Baku: Symphony of sirens »
  • Konstantin Melnikov, Sonata of Sleep (1929-1930), du double cd « Baku: Symphony of sirens »
  • Travis Laplante, She heals as she harms, de l’album « Heart Protector »
  • Khoronko Orchestre, Le Toupet, chanson de truands, auteur inconnu, datant d’avant la révolution (voir http://stengazeta.over-blog.com/article-orchestre-khoronko-le-toupet-66564365.html et, pour la vidéo, https://youtu.be/lCf1NWc9FNo)

Bibliographie sommaire

  • Evguénia Iaroslavskaïa-Markon, Révoltée, traduction Valéry Kislov, Seuil, 2017