Panaït Istrati

Florence Caeymaex, philosophe politique, et Jacques Baujard, auteur, libraire et biographe de Panaït Istrati, nous racontent l’écrivain roumain.

Benjamin Landenne prête sa voix aux textes d’Istrati.

Les ambiances sonores sont, par ordre d’apparition auditive :

  • Taraf de Haidouks, Balalau from Bucharest, Crammed Discs, 2015.

  • Taraf de Haidouks, Moldavian Shepherds Dance, Crammed Discs, 2015.

  • Yom & the Wonder Rabbis, Highway to Constantinople, de l’album « With love », Buda Musique, 2011.

  • Yale Strom & Hot Pstromi, Among the Highest, de l’album «City Of The Future: Yiddish Songs From The Former Soviet Union”, Arc Music, 2015.

  • Yom & the Wonder Rabbis, Killing a Gypsy, de l’album précité.

  • Kimmo Pohjonen, Kielo, de l’album éponyme, Zen Master Records, 1999.

  • Kimmo Pohjonen, Koruna, de l’album « Kielo », Zen Master Records, 1999.

  • Art Ensemble of Chicago, Thème libre, de l’album « Les Stances à Sophie », Universal Sound (GBR), 2000.

  • Générique de fin: Mourir pour des idées (version russe), par Alexandre Avanessov (https://www.youtube.com/watch?v=e-0tp92p5Tk)

Bibliographie sommaire

Jacques BAUJARD, Panaït Istrati, l’amitié vagabonde, Transboréal, Collection Compagnons de route, 2015.

Panaït ISTRATI, Oeuvres (3 tomes), Libretto, 2015.